vendredi 23 juin 2017

318. SORTIES LIVRESQUE : les envies du mois de juin.

Sorties livresque


Bonjour à tous ! Je voulais vous parler depuis longtemps déjà de quelques livres qui me tentaient, une petite sélection, chaque mois. Je n'avais pas osé me lancer mais je me dis que c'est le moment. Bon, après c'est la fin du mois, les autres arriveront surement bien plus tôt, mais fallait bien trouver un moment pour se lancer ! 

Alors, alors, aujourd'hui, je vous présente cinq titres de juin qui me tentent énormément, recueil, arrivée en format poche, suite de série, ça peut être un peu tout et n'importe quoi... Puisque j'ai pu le lire en SP, j'ai retiré de la sélection du mois Le Souffle des Feuilles et des Promesses, pour ne pas faire trop de répétitions avec mon c'est lundi et ma chronique à venir. Bonne lecture !



BAL MASQUE, Collectif. (fantastique)
Au premier temps de la valse, tournoient les étoffes chamarrées. Sous les lueurs vacillantes des chandeliers, les fantômes de la piste attirent les œillades des convives anonymes. Intrigues et complots. Retenue ou décadence. Séduction romantique ou convoitise charnelle. Les loups sur nos visages révèlent ou dissimulent les monstres de nos âmes. Dénudé de votre écorce, venez… Entrez dans la danse de ce perpétuel bal masqué. 

Auteurs : Estelle Faye, Maude Elyther, Marianne Stern, Elie Darco, Emmanuelle Nuncq, Dee L. Aniballe, Cécile Duquenne, Claire Stassin, Lucie G. Matteoldi, Clémence Godefroy, Céline Chevet, Vincent Tassy, Pascaline Nolot, Fabien Clavel, Pauline Sidre, Mélanie Fazi.

Ce recueil me tente énormément. Je ne connais pas tous les auteurs qui ont contribué à cette production, et j'aimerai beaucoup découvrir également leur plume.


La Passe-Miroir, christelle dabos
sortie du tome 3 (fantasy)
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.

Si j'ai envie de lire cette saga, c'est parce que j'en entend tellement de bien depuis des années, sans jamais m'être lancée. Le tome 3 vient tout juste de sortir et je suis de plus tentée.



le couteau du partage, lois mcmaster bujold
intégrale (fantasy)
La jeune Faon a fui la ferme familiale. Elle croise sur sa route une patrouille de Marcheurs du lac. Des rumeurs circulent sur ces énigmatiques soldats-sorciers venus des forêts du nord : ils pratiqueraient la magie noire et ne possèderaient que leurs vêtements et leurs armes, de mystérieux couteaux faits en os humains. Ils sont engagés dans une lutte périlleuse contre des êtres malfaisants, inhumains et immortels, des créatures qui aspirent la vie de tout ce qui croise leur chemin, et font des hommes et des animaux des esclaves. Faon l'apprend à ses dépends... et lie son destin de façon inattendue à une patrouilleur vétéran, Dag Hickory. Un destin de dangers et de plaisirs qu'elle n'aurait jamais imaginé...

Je ne connaissais pas du tout cette saga mais le résumé de cette intégrale, sortie chez Bragelonne, me fait de l’œil, alors qui sait, pourquoi pas  lire cet ouvrage bientôt ?


le maitre des livres, Shinohara Umiharu.
sortie du tome 12 (manga seinen)
À la bibliothèque pour enfant "La rose trémière" vous êtes accueillis et conseillés par Mikoshiba, un bibliothécaire binoclard célèbre pour son caractère bien trempé. Mais contrairement à ce qu'il peut laisser paraître, c'est un professionnel de premier ordre. Aujourd'hui encore, adultes comme enfants perdus dans leur vie viennent à lui en espérant qu'il leur trouvera le livre salvateur.

Le tome 12 vient de sortir et c'est une saga qui me tente énormément depuis longtemps déjà. Il a une excellente moyenne, les chroniques que j'ai lues sont très bonnes, ça me tente beaucoup : j'espère que la bibliothèque les possède, héhé.  



Le prince des ténèbres, rachel caine.
(romance historique)
Les Montaigu et les Capulet s’affrontent pour le pouvoir. Les unions sont régies par l’argent et les femmes sont faites pour être échangées. Benvolio Montaigu, cousin de Roméo sait cela. Il est prêt à donner sa vie pour les siens. La nuit, il devient le Prince des ténèbres et brave les dangers pour commettre des larcins chez les Capulet. Lorsqu’il croise Rosaline, une malédiction s’éveille.

Montaigu et Capulet, voilà mes raisons haha. J'aime beaucoup Roméo et Juliette, même si chronologiquement, c'est un peu n'importe quoi hein (une semaine rappelons-le), j'aime beaucoup tout ce que l'on retrouve autour, y compris Mercutio, Benevolio, Rosaline...


Et vous, dites-moi, quelles sont les sorties du mois qui vous tentent le plus ? Avez-vous lu certains ouvrages de ma sélection ?

mardi 20 juin 2017

317. Top ten tuesday #16.

Top ten tuesday

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur le blog Frogzine.

Thème de la semaine : Mes tue-l'amour livresques.


Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de mes tue-l'amour en matière de livres. Normalement on parlait de livres québécois que j'ai lu ou que j'aimerai découvrir mais je n'arrivais qu'à 4-5 romans, c'est pas terrible donc je me suis demandée de quoi je pouvais vous parler, tout en me disant qu''à la rentrée, il faudra que je m'intéresse à cette partie du globe.  Mais alors, qu'est-ce qui peut être totalement déprimant, déstabilisant dans un livre ? Qu'est-ce qui peut pousser à l'abandon ? Il faut bien avouer qu'on en a tous, parfois même des blocages totalement superficiels, comme une couverture que l'on trouve absolument répugnante (eh bah oui, ça ne donne pas envie d'ouvrir le livre, c'est comme ça), voilà quelques uns des miens (la couverture, c'est cadeau !)

https://images.gr-assets.com/hostedimages/1380404929ra/788311.gif

Du point de vue physique, je ne supporte pas qu'un livre soit en mauvais état. Je passe 10 ans à choisir mon exemplaire en rayon.

1. Aucune marque de stylo (si c'est un prêt ou une occasion), ce n'est juste pas possible. Je ne peux pas écrire sur un livre (même mon corpus de travail), et je ne peux surtout pas lire un bouquin griffonné. Trop distrayant.

2. Si une (ou pire, des) page se décolle. Je dois la recoller tout de suite au risque de finir dégoûtée par l'ouvrage et d'acheter son petit frère. Ou de ne plus oser le toucher du tout, et donc ne pas le relire... Et lorsque c'est un livre de la bibliothèque, je le ramène au guichet en montrant chaque page abîmée… On se refait pas.

3. Les gens qui cornent leur page pour la marquer au lieu d'utiliser un marque-page mérite la prison à perpétuité. Lorsque ma page est cornée, par quelqu'un, par mon sac, etc. Je passe dix ans à essayer de bien la lisser. La lecture me passe alors bien au-dessus, ma maniaquerie à ce sujet me distrait totalement.

https://img.buzzfeed.com/buzzfeed-static/static/2014-10/16/16/enhanced/webdr11/anigif_enhanced-16789-1413492833-17.gif

Et ensuite, un petit passage sur le contenu du livre, non exhaustif parce que je suis une sacrée casse-bonbon.

4. Je déteste les scènes de sexe trop crues dans les romances, ou là uniquement pour gagner des pages. Certaines scènes chaudes peuvent être très bien écrites mais très souvent je saute juste 15 lignes parce que ça me barbe totalement et ça peut aller jusqu'à me faire lâcher un livre.

5. Le personnage trop beau, trop fort, trop intelligente, trop talentueux. Je trouve que ça nous rend totalement hermétique aux actions intéressantes qu'il pourrait faire. Il n'est plus humain car trop parfait. Et très souvent, je trouve ces Mary Sue / Gary Stu totalement insupportables.

6. Le vocabulaire trop pauvre. Je ne dis pas que je n'aime pas les plumes faciles et fluides mais il y a des limites dans l'accessibilité d'un texte. Lorsque tu ne retrouves qu'avec 15 mots qui se battent en duel, t'as deux solutions : pleurer ou balancer le livre par la fenêtre (rappel : je ne fais pas de mal aux livres, mais certains le mériterait !)

https://68.media.tumblr.com/7c71d4c01e6e063032220e6bd200bf29/tumblr_inline_oisxcrgbsb1tqtjbt_500.gif

7. Le manque de recherches de base pour un roman historique. Je pense que lorsque l'on veut parler d'une époque, se renseigner dessus et chercher à avoir un minimum de cohérence est essentiel. On ne demande pas non plus de tout savoir de a à z sur les coutumes Zoulous au 19ème siècle mais si on en parle, c'est mieux de s'être renseigné avant.

8. Les triangles amoureux. Une fois ça va, deux fois ça passe, mais au bout de 47 romans remplis de triangle, ça suffit oui ! Ayez un peu d'originalité, je ne sais pas, mais faites nous ressentir un véritable amour et pas une hésitation entre deux personnes qui sont juste « beaux »

https://33.media.tumblr.com/tumblr_m65mc4ezBh1qda5oao1_500.gif

9. Les romans trop (beaucoup trop) contemplatifs, les ouvrages où il ne se passe rien du tout, ou encore pire, ceux qui sont scénaristiquement beaucoup trop évident. Ça ne devrait être que le premier jet, et autour devraient s'ajouter des éléments rendant l'intrigue palpitante. Si on sait déjà tout ce qui va se passer au bout de 10 pages, eh bien, on décroche.

10. Les descriptions physique des personnages par eux-mêmes. Je suis d'accord que l'on peut se dire « tiens, j'aime bien la couleur de mes yeux aujourd'hui », ou encore « est-ce qu'un jour je vais réussir à me peigner ? » mais sérieusement, qui se décrit intégralement mentalement en sortant de la douche. « Ce reflet en face de moi est minuscule, avec moins d'un mètre soixante et sa pointure 36, ses cheveux châtains et ses yeux pers, rédigeant consciencieusement son top ten tuesday »…Non, vraiment, ce n'est pas possible.

https://68.media.tumblr.com/fad3ff6ffa9be26011c9fdbdeb7423b1/tumblr_mwsfd87f4P1sh01c8o1_500.gif

Et vous, votre top ten tuesday de la semaine ? :) Et puis, est-ce que vous avez des tue-l'amour de ce genre en matière de lecture ? 

316. Mardi sur son 31 #07.

Mardi sur son 31

Bonjour ! Il y a quelques semaines, je vous parlais de ce challenge que j'ai trouvé très sympathique : Mardi sur son 31, qui consiste à vous présenter une phrase de la page 31 du livre que nous sommes en train de lire. Elle peut être révélatrice, intrigante, plaisante, dépaysante etc. Et vu que j'aime beaucoup ce rendez-vous, voici ma participation du jour :


Je triche un peu parce que je viens tout juste de terminer ce roman (que j'ai beaucoup apprécié - chronique à venir -) mais puisque j'avais déjà recopié la phrase, je me suis dis qu'il fallait bien que je vous poste tout ça !

M. Titus ouvrit ma sacoche en cuir et disposa les pages devant lui, formant un patchwork de feuilles sur son bureau.

J'avais fait une demande pour ce SP avec les Editions Michel Lafon, parce que la couverture est superbe, le synopsis prenant, mais j'étais loin d'imaginer que ce roman allait autant me plaire. J'ai désormais envie de découvrir d'autres livres de l'autrice. Et vous, que trouvez-vous page 31 de votre lecture en cours ? 

lundi 19 juin 2017

315. BILAN : Week-end à lire #01



WEEK-END A LIRE #01




Je vous reviens avec mon bilan pour le week-end à lire qui s'est déroulé de vendredi 20h à dimanche soir 23h59. Je pensais vraiment que je ne pourrai pas faire grand-chose, je partais très défaitiste mais puisque finalement je n'ai quasiment rien fait de ce qui était prévu et que j'ai passé du temps avec mes amis, j'ai tout de même pu lire. Et ça, c'est très, très bien !

Mais keskecé le week-end à lire me direz-vous ? Eh bien, c'est un cousin du week-end à mille proposé par Lili Bouquine (et le Facebook, si vous voulez nous rejoindre !), c'est juste que vous n'êtes pas obligé de lire 1000 pages, l'objectif de lecture, c'est vous qui vous le fixez.

Mon objectif pour cette session était de 500 pages.

Vendredi soir


J'ai préparé ma PAL. Et puisque je me connais, je me suis mis bien plus d'ouvrages que je ne peux en lire, on sait jamais que je change d'avis en plein milieu. Puis j'ai regroupé les 10 derniers tomes de Monster, empruntés à la bibliothèque, ainsi que les 3 tomes de La Rose Écarlate que je n'ai pas encore touché, et mon dernier SP avec les éditions Michel Lafon.

J'ai lu les tomes 9 et 10 de Monster soit 432 pages ainsi que 63 pages du roman Le souffle des feuilles et des promesses.

En allant me coucher, j'en étais à 495 pages, soit 5 de moins que mon objectif, autant dire que j'étais très contente et je le sentais bien.


Samedi


J'ai été frappée par une insomnie, à 4 heures, j'étais debout, j'en ai donc profité pour continuer la lecture de mon petit roman. Sur la journée, on en est à 141 pages lues ainsi que les tomes 11, 12 et 13 de ma saga manga du moment, donc 608 pages. Le tome 13 étant mon seul compagnon durant les cinq heures d'attente à l'hôpital le soir.

Je n'ai pas lu l'après-midi, nous étions entre amies et nous avons fait des petits jeux sur la wii.


Dimanche


J'étais trop fatiguée pour lire dans les transports en commun, après avoir fait le tour du cadran et n'avoir dormi que 4 heures. Nous avons passé une journée entre amis, petit repas, jeux de société. Le soir j'ai lu le tome 14 de Monster, soit 208 pages, et je n'avais ni pc ni tablette donc j'ai du laisser la lecture du Souffle des feuilles et des promesses. Et enfin on a regardé 6 ou 8 épisodes de Fullmetal Alchemist Brotherhood avec mon chéri avant d'aller se coucher.


Le bilan 1452 pages, 60 % d'un roman très sympathique et 6 tomes d'un manga passionnant. Une très grande réussite ! Je suis ravie. Je crois que c'est la toute première fois que je réussis un week-end comme ça, ça aurait pu être un week-end à mille que j'aurai réussi, c'est magique haha !

Le prochain week-end à 1000 aura lieu du 21 au 23 juillet.
Le prochain week-end à lire aura lieu du 29 septembre au 1er octobre.

Aucun texte alternatif disponible.

314. C'est lundi que lisez-vous ? #36


C'est lundi !

Bonjour à tous, j'espère que vous avez passé un très bon week-end. J'ai toujours un milliard d'articles de retard, mais j'ai profité de mon week-end avec mes amis et mon samedi soir s'est fait à l'hôpital (pas pour moi, mais je n'avais pas de livres pour l'attente, ni de carnet...), et j'essaie de bosser mon mémoire aussi, un peu... Donc voilà, c'est l'heure du c'est lundi !

« C'est lundi, que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday What are you reading? par One Person’s Journey Through a World of Books. Il a été repris par Galleane qui centralise les liens. Il faut répondre à trois questions : qu'avez-vous lu la semaine dernière ? que lisez-vous cette semaine ? qu'allez-vous lire la semaine prochaine ? 



 

Monsters tomes 7 à 14 (1696 pages) : Toujours autant addictif, je ne comprends pas pourquoi j'ai tant hésité. Cette saga est magnifique, pleine de rebondissements, très très prenante. Le talent du magaka, Urasawa est incroyable. Terrifiant, prenant, parfait. Il me reste 3 tomes et j'ai hâte !



Je n'ai pas repris les lectures de L'Ivre Coeur 2017 (il me reste les deux très longues nouvelles), ni The Goal parce que la saga Monster m'obsède un peu et que niveau roman je suis tombée à dans Le Souffle des feuilles et des promesses, que j'aime beaucoup pour le moment. Il me reste 97 pages.


 

J'espère pouvoir enfin lire les Aventures de Victor Dauterive, ainsi que d'autres SP, terminer la saga Monster, terminer les Rose Ecarlate que j'ai emprunté également (3 tomes) et enfin, toujours dans la catégorie mémoire et fun, des ouvrages pour mon corpus secondaire : Les noces barbares et Baise-moi. Ainsi que tous les ouvrages sur le thème que j'ai emprunté à la bibliothèque.

Mes derniers articles

Les derniers articles, depuis le dernier c'est lundi que lisez-vous ?

(rencontre) Anne-Sophie Le Bris
(rendez-vous) Top Ten Tuesday
(rendez-vous) Mardi sur son 31
(rendez-vous) C'est lundi que lisez-vous ?

https://media.giphy.com/media/EyYYkV1bqr8Mo/giphy.gif


N'hésitez pas à suivre mon Instagram, sur lequel je mets plein de choses, des petits plats, des films, des activités, etc...

Et vous alors, qu'elles ont été vos lectures ? Bonne semaine à tous :)

vendredi 16 juin 2017

313. RENCONTRE : Anne-Sophie Le Bris.


Il y a quelques semaines, Maria du blog Maria Déblogue Littéraire a proposé une rencontre d'autrice aux Editions Abordables. J'ai sauté sur l'occasion et je ne le regrette pas une seconde, retour sur une très belle soirée :


Avec Maria, nous nous sommes rencontrés un peu avant d'aller à la maison d'édition, histoire de parler un peu… de livres, bien entendu. Elle m'a également très gentiment offert son exemplaire de Médaillon d’Émeraude, et nous nous sommes mis en marche vers la maison d'édition LEA.

L'endroit était assez petit au premier abord, quelques chaises, un petit salon, des kiosques présentant diverses publications de la Maison. En seconde partie de soirée, nous découvrirons les entrailles du lieu, un sous-sol très cosy où l'on discute autour d'un petit verre. Le lieu est très agréable et simple, à l'image de l'auteur Jean Bruno Alexandre qui nous a reçu dans cette ME, très abordable (badum tss!), charmant, ouvert. J'ai pu y faire de belles rencontres, avec différentes autrices, dont l'héroïne de la soirée, Anne-Sophie Le Bris, mais également de très intéressantes et sympathiques blogueuses.


L'autrice nous a parlé de son roman Le Médaillon d’Émeraude, le premier. Un roman d'amour et d'aventures qui se déroule au 17ème siècle.

Sa création.


Cette histoire parasitait l'esprit d'Anne-Sophie Le Bris depuis un moment, l'obsédant même, et c'est durant des vacances en 2012 qu'elle a pris sa plume. Après avoir passé plus de 3 mois à écrire son premier jet, elle n'en était toujours pas satisfaite. Elle ne voulait pas produire un ouvrage typé Harlequin (no offense), c'est juste qu'il manquait le truc. Et le gros du travail a commencé, la recherche. Pour profiter pleinement de son contexte, il fallait être précise et correcte, à la recherche d'une grande cohérence. Et je pense que c'est un élément extrêmement important lors de l'écriture d'un roman, historique qui plus est, je ne peux qu'approuver franchement ces démarches.

De plus, la peinture qui fait lieu de couverture est une création originale de l'auteur, et sa « barquette » comme dirait son mari est très réussie.

 Sa publication.


Après avoir longtemps gardé le secret sur ses écrits, l'autrice fini par s'ouvrir, à sa meilleure amie et à son mari. Elle reçoit alors un superbe soutien, y compris une distribution à son entourage, afin de recevoir des avis constructifs.

Et ça a payé ! Armée du site internet du salon du livre, un nouveau travail de recherche s'ouvre à elle : trouver la bonne maison d'édition, la bonne ligne éditoriale et surtout, avoir des réponses positives. Et finalement c'est LEA qui a eu l'instinct de signer cette femme, grâce à ce bel ouvrage qu'il me tarde de lire.


Vers une suite pour le Médaillon d’Émeraude ?


Elle est prévue ! Avec encore plus de recherches, Anne-Sophie Le bris étant véritablement marquée par cette volonté (nécessaire) de cohérence. La suite sera plus sombre, ce qui n'est pas pour me déplaire. Anecdote plutôt sympathique, l'intrigue principale lui est venue en allant un jour se coucher. Avec la douche, c'est là que naissent les meilleures idées, j'en suis persuadée.

Et encore une fois, merci pour l'accueil, formidable, à l'autrice, à qui je souhaite un grand succès et que j'ai hâte de lire, et à Maria, pour m'avoir acceptée comme camarade pour la soirée !



Les photos ont été faites avec mon appareil, le jeudi 8 juin 2017, aux éditions LEA, Paris 15ème.
EDIT : Une coquille énorme s'était cachée dans le titre, le nom de cette autrice est bel et bien Anne-Sophie et pas Anne-Marie. 

Et vous alors, connaissiez-vous cette maison d'édition ? Cette autrice ? N'hésitez pas à aller faire un tour sur le catalogue !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...